Mashrou3i

News

Success story: Amal Cherni rejoint la nouvelle génération d’influenceuses beauté

avril 1, 2019

Amal Cherni prouve que l’âge n’influe en rien dans le succès d’un entrepreneur. A 24 ans, c’est sa passion pour l’esthétique qui l’a mené à lancer « Flora Beauty », un centre de beauté florissant à Tajérouine, dans la région du Kef.

Alors qu’elle n’était encore qu’une adolescente, Amal savait déjà qu’elle n’était pas faite pour de longues études et qu’elle se devait de réaliser son rêve de devenir maquilleuse professionnelle et former un jour les générations futures.

« Je me suis lancée dans le domaine en 2012, alors que j’étais encore au lycée. J’étais sûre de moi et j’ai donc décidé d’arrêter mes études pour me consacrer pleinement à ma passion. Ça n’a pas été facile au tout début de faire accepter cela à mes parents, mais à force de persévérance ils ont respecté mon choix. Je leur disais : je vais réussir, je réussirai ! »

Amal tient sa promesse ! En 2012, elle se lance dans le parcours entrepreneurial et prépare sa certification professionnelle en esthétique durant laquelle elle se spécialise en maquillage. En parallèle, notre jeune férue de beauté s’inscrit dans plusieurs concours de formation de maquilleurs pour apprendre toujours plus de nouvelles techniques, jusqu’à devenir elle-même formatrice pour apprenti maquilleur. Trois ans plus tard, elle finit ses études et devient officiellement certifiée en coiffure-maquillage.

Alors qu’elle prépare l’ouverture de son centre de beauté, Amal découvre le projet Mashrou3i mis en œuvre par l’ONUDI et financé par USAID, la Coopération Italienne et HP Foundation. Elle y réalise la formation en ligne HP LIFE e-Learning qui l’aide à développer ses compétences managériales pour la préparer à son futur rôle d’entrepreneur.

« La formation HP LIFE du projet Mashrou3i m’a beaucoup aidé », explique-t-elle. « Avant j’avais beaucoup de mal à présenter mon projet aux institutions officielles telles que les banques. Grâce à HP LIFE, je suis aujourd’hui capable de réaliser un plan d’affaires seule et sans aucune difficulté. »

« Mashrou3i m’a aussi aidé à mieux gérer ma comptabilité. Lorsque je développerai mon entreprise, je sais maintenant comment calculer mon budget prévisionnel et adapter ma demande de crédit en fonction de mes besoins. »

Amal ouvre officiellement les portes de son centre de beauté « Flora Beauty » en 2017. Un crédit de 12’000 DT de la BTS ainsi qu’un fond additionnel d’ENDA lui permettent de lancer et compléter l’agencement de son centre.

Aujourd’hui, avec 3 apprentis à ses côtés, Amal voit le succès de « Flora Beauty » croître de jour en jour. Avec une panoplie de nouveaux services offerts à la disposition de ses clientes, elle mise également sur un atout de taille : son emplacement stratégique.

« Les femmes sont très coquettes dans la région du Kef, le maquillage professionnel fait fureur ici, surtout l’été lors de la saison des mariages. Beaucoup de mes clients viennent de Jérissa, la région voisine, mais aussi d’Algérie. J’ai même eu des clients du Krib, situé tout de même à 90Km ! Ils avaient entendu parler de moi sur les réseaux sociaux. » dit-elle fièrement.

Amal porte un regard empreint d’ambition sur l’avenir. La jeune femme offre déjà de nouveaux services à ses clientes : la location de robes de cocktail et de robes de mariée.

« J’ai encore tellement de choses que j’aimerai réaliser ! » dit-elle. « Je veux proposer de nouvelles formations esthétiques et apprendre les techniques du maquillage permanent, ce qui serait une première au Kef. Je garde en tête que celui qui a de la volonté arrive à tout ! »

téléchargez la story