Mashrou3i

News

Success story : Mohamed a fait de sa passion pour le design de mobilier son métier

février 3, 2019

Située en plein centre Sidi Bouzid, Design El Mahdi offre une panoplie de services en gravure pour les menuisiers et les commerçants de la région. Mohamed Naceur Gharbi, son fondateur est aujourd’hui au pied de sa machine de commande numérique, il fignole sur le logiciel les dernières opérations pour la conception d’une devanture en bois, avant de passer au traçage et à la gravure. Ses deux ouvrières prendront le relais pour la finition avant la livraison imminente au client.

Mohamed Naceur a depuis très jeune une curiosité sans fin pour les produits utilitaires qui font partie de notre besoin quotidien, que ce soit dans leur conception ou leur fonctionnalité. Ce qui le conduit à étudier après son bac le design industriel des produits. « Ces cinq années sont vite passées », souligne-il fièrement. « J’en suis sorti diplômé de l’Institut des Beaux-Arts de Sidi Bouzid en 2015, puis j’ai finalisé mon cursus avec un Master à Sfax dans la même spécialité en 2017. »

« C’est à Sfax que j’ai attrapé la fibre entrepreneuriale, avec les camarades de ma promotion », explique-t-il. « Après nos travaux pratiques en atelier, durant nos soirées d’études, les discussions portaient très souvent sur les opportunités offertes par notre formation, et sur les possibilités techniques en matière de design de produits. »

De retour à Sidi Bouzid après ses études, sa décision était toute faite : se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat et lancer son propre atelier de design.

Comme tous les jeunes férus d’entrepreneuriat et sans expérience professionnelle, on lui conseille de prendre contact avec le centre d’affaires. Il y réalise en janvier 2017 une formation CEFE.

C’est là qu’on lui recommande la formation HP LIFE e-Learning, programme de formation entrepreneurial, du projet Mashrou3i, soutenu financièrement par USAID, la Coopération Italienne et HP Foundation, et mis en œuvre par l’ONUDI.

Grâce à cet appui et après plusieurs aller-retours avec la BTS, Mohamed négocie une étude à la baisse de son investissement de 130’000 à 66’000 DT et renonce finalement à la machine CNC pour rester uniquement sur l’activité de gravure du bois et du métal.

Dès le lancement de « Design El Mahdi », en octobre 2018, Mohamed prend son rôle d’entrepreneur très au sérieux et applique à la lettre les concepts commerciaux et les compétences managériales appris à travers les cours de la plateforme e-Learning HP LIFE, et notamment en marketing qui l’aident aujourd’hui à planifier le développement de son entreprise.

Il a parfaitement assimilé la nécessité de diagnostiquer les besoins ici à Sidi Bouzid et d’aller à la quête des clients pour lesquels il peut offrir des services de qualité. Ses clients sont à 50% des menuisiers qui nécessitent de décorations personnalisées sur les portes, mais également des commerçants, cafés ou même des particuliers pour la décoration de devantures et de façades.

Mohamed n’a qu’un conseil pour les jeunes diplômés motivés tels que lui. « Travailler un métier est une activité noble qui te permet de créer, de valoriser la matière autour de toi et surtout de créer ton propre revenu. La réussite se construit quant à elle au fil des jours avec une très bonne réputation. »