Mashrou3i

News

Success story : Wadii Shili concrétise son amibition et lance « SFM » au Kef

juin 29, 2018

A 50 ans Wadii Shili réalise son rêve… En avril 2017, il lance « SFM », une unité industrielle de conception et de fabrication de pièces mécaniques, basée dans sa ville natale du Kef.

Avec près de 20 ans d’expérience dans le domaine, Wadii est confiant dans son métier. Après des études en électromécanique au lycée technique du Kef et une formation professionnelle de deux ans, il commence plusieurs stages dans l’électricité industrielle et la fabrication mécanique. Wadii a ensuite commencé à travailler à travers la Tunisie pour des entreprises renommées telles que la société Loukil, Stramica, Matel Maghreb Télécommunications, Meca Precis ou encore la Sakmo, où il a pu acquérir une vaste expérience et élargir ses connaissances dans le domaine.

Wadii a toujours été intéressé par le travail manuel et l’industrie. « Depuis ma plus tendre enfance, j’ai côtoyé des chantiers de construction », raconte Wadii. « Mon père était entrepreneur en bâtiment et je visitais les sites avec lui. Travailler avec des outils m’est venu naturellement et j’ai rapidement appris à manier le marteau et le vérin. J’ai toujours senti que la formation professionnelle que j’avais suivie était ma vraie vocation. »

« Mon ambition de créer ma propre entreprise a fait le reste », explique Wadii. « Il y a deux ans, je suis allé au Centre d’Affaires du Kef, où j’ai trouvé l’aide nécessaire pour les différentes étapes de la réalisation de mon projet, en particulier pour l’obtention d’un crédit de 100’000 DT qui m’a permis de financer mon atelier dans la zone industrielle de Bernoussa et de lancer officiellement mon activité en avril 2017. »

C’est à ce moment-là que Wadii a été contacté par un expert régional du projet Mashrou3i organisé par l’ONUDI et financé par l’USAID, la Coopération Italienne et HP Foundation. L’expert régional a très vite diagnostiqué ses besoins.

« Tout d’abord, j’ai été soutenu par un expert en marketing et accès aux marchés qui m’a aidé à développer de nouveaux outils de communication et de promotion, un autre expert de l’ONUDI m’a aidé à organiser mes comptes et à régler plusieurs procédures administratives qui retardaient mon activité. Puis une formation environnementale m’a ouvert les yeux sur la meilleure façon de stocker, traiter et recycler mes déchets. »

SFM a créé 3 emplois à plein temps et compte déjà un client majeur, la société de ciment CIOK. Il fournit également des services à plusieurs industriels de la région, notamment des agriculteurs et des particuliers. En quelques mois, Wadii s’est bâti une bonne réputation qui lui a également permis de cibler le marché algérien.

« Grâce à Mashrou3i, j’ai participé en avril dernier à une interview radio sur Sabra Fm, qui m’a ouvert de nouvelles perspectives auprès de clients potentiels dans la région de Kairouan. Et je travaille actuellement sur de futurs projets passionnants : un broyeur de feuilles d’oliviers et d’acacias pour la production d’engrais naturels, un tracteur électrique et la fabrication de moteurs pour les personnes à mobilité réduite. »