Mashrou3i

News

Success story: Wajdi ouvre un centre de collecte de lait au profit du secteur laitier de Siliana

avril 1, 2019

Wajdi est un idéaliste et un amoureux de sa région. Malgré toutes les tempêtes qu’il a rencontrées au cours de sa vie, c’est bien ce qui l’a fait tenir jusqu’ici et l’a encouragé à lancer l’un des plus importants centres de collecte de lait à Siliana.

Natif de la région, Wajdi a baigné depuis tout petit dans l’agriculture. De parents fermiers, il a toujours su que plus tard il prendrait le flambeau. Non pas, par envie de perpétuer forcément les acquis familiaux, mais plutôt car il a développé un sentiment protecteur fort vis-à-vis de la région de Siliana et sa communauté agricole.

Après avoir obtenu un diplôme de formation professionnelle en production animale, Wajdi deviens intermédiaire entre les parties prenantes du secteur laitier. Il comprend très vite les opportunités du marché. « Le fromage est la solution pour l’agriculteur et un moyen de valoriser le lait collecté et d’éviter les déchets de lait en grande quantité en période de haute lactation. » Déterminé à en savoir plus sur la valorisation des produits laitiers et en particulier sur les techniques de production des fromages, il se rend chez un fromager situé près de Tunis pour y réaliser sa première expérience.

A son retour à Siliana, il se sent prêt à lancer son propre projet dans la collecte de lait et la production de fromages. Mais une traversée du désert l’attend et pendant près de deux ans, il passera par un enchainement de refus auprès des différentes administrations locales.

En mai 2017, le Centre d’Affaires de Siliana le met en contact avec l’expert régional du projet Mashrou3i mis en œuvre par l’ONUDI et financé par USAID, la Coopération Italienne et HP Foundation. Il est dès lors soutenu dans ses démarches administratives qui lui permettent en autre d’obtenir l’agrément sanitaire et réaliser l’aménagement du laboratoire selon les normes sanitaires. Le projet Mashrou3i l’assiste également en termes d’accès en financement.

« Mashrou3i est arrivé à une étape de ma vie où j’étais prêt à baisser les bras », confie-t-il. « L’expert m’a été d’un soutien inégalable. Grâce à son accompagnement j’ai surmonté toutes les difficultés administratives et financières qui me bloquaient. »

En septembre 2018, il lance officiellement son centre de collecte « Lakhmèss » dans la région agricole de Siliana. Avec 7 employés à ses côtés, le centre de collecte travaille à plein régime avec une capacité de collecte de 1’300 à 2’000 litres par jour. Très soucieux de la qualité du lait qu’il distribue, Wajdi est également à cheval sur toutes les exigences sanitaires nécessaires.

« En plus du contrôle réalisé directement auprès des agriculteurs, des tests spécifiques sont également effectués au sein de notre propre laboratoire dès la collecte du lait auprès des agriculteurs. Notre objectif est avant tout la satisfaction du client final, celle des agriculteurs et tout intervenants dans la chaine de valeur du lait. »

Pour assoir sa notoriété, le projet Mashrou3i lui fournit en novembre 2018 une formation intensive en techniques de communication afin de le préparer à deux interviews consécutives sur Radio Kef et Mosaïque FM, la radio la plus écoutée du pays. Wajdi est aujourd’hui sollicité de toute part, dont de grands producteurs laitiers en Tunisie qui lui proposent de travailler avec eux. En parallèle, il apporte son soutien à sa femme qui vient elle aussi de lancer un projet annexe à Siliana, une fromagerie.

« Je vois enfin l’avenir d’un œil serein, pour mon entreprise, moi et ma famille. Je compte recruter d’avantages d’employés, dont un comptable et des techniciens pour l’élevage afin d’assurer le bon fonctionnement de la chaine de valeur », dit-il. « Lorsqu’on aime sa région, on s’investis. »